17
MENU
Vous êtes ici : WordPress » Découvrir » Histoire

Le site de la Minière de Vallauria est probablement fréquenté depuis les plus hautes époques. La mine est située non loin de la vallée des Merveilles et de Fontanalba, où prêt de 50 000 gravures rupestres réalisées entre 3000 av. J-C. et les époques historiques, ont été repérées, témoignant ainsi des pratiques sociales et cultuelles des hommes qui fréquentent alors ces vallées.

L’exploitation de la mine est attestée dès le Moyen Age en raison de la présence de galène (sulfure de plomb, traces d’argent et de zinc). Si en surface il ne reste rien de cette époque, le sous-sol est creusé d’impressionnantes galeries datées du XIe et XIIe siècle, qui témoignent d’une intense activité.

Plus tard le site connaît plusieurs phases d’exploitations à l’époque Moderne puis Contemporaine, de 1750 à 1930, date de fermeture définitive de la mine. Les bâtiments encore visibles en surface ont largement évolués. La dernière période d’exploitation permet d’extraire du Zinc (issu de la blende), qui est alors traité plus bas dans la vallée, au niveau du lac des Mesce et de l’usine de Saint-Dalmas-de-Tende.

Après la fermeture de la mine le site est peu à peu abandonné. Dans les années 1950 un groupe de copains de la régie Renault rêve de changer d’horizon et de créer un lieu d’accueil et de rencontres pour tous. En 1957, Raymond Hirzel, fondateur de la future association « Neige & Merveilles », découvre les ruines du Hameau de la Minière de Vallauria. Sous le charme, il se lance dans le projet fou de reconstruction du lieu pour créer un Centre International de Techniques Artisanales.

Trois ans plus tard est créée l’association « Neige & Merveilles », d’éducation populaire où « il s’agit de créer un village de rencontres d’hommes […] de nationalités et de milieux sociaux divers ».

 Un an plus tard le premier chantier de reconstruction du site débute.

Depuis 1994 l’association est devenue Village d’Accueil et d’Animations en Montagne et en 2011, Centre d’Activités et de Tourisme Durable. L’activité d’hébergement, de séjours, d’animations pédagogiques et de chantiers de fouilles se poursuit encore aujourd’hui.

Photo 1.a : Sortie des mineurs et chariots devant une galerie ©xx

Photo  1.b Neige et Merveilles dans les années 50 ©xx

Photo 1.c : Le site aujourd’hui ©xx